Les Alliés de la Russie ne sont pas aussi peu nombreux que nous pourrions être amenés à le croire. La guerre en Ukraine n’est pas terminée et elle ne fait une pause non plus.

Vladimir Poutine a déclaré une pause d’état de guerre entre la mi-nuit de vendredi et la mi-nuit de samedi pour permettre à tous de célébrer le Noël Orthodoxe Russe. Toutefois, des attaques militaires ont encore été signalées dans les territoires orientaux et occidentaux de l’Ukraine au cours de cette période. Par conséquent, les Ukrainiens accusent Poutine d’avoir rompu son propre engagement.

La Russie est isolée et mal considérée aux yeux du monde entier. On pourrait donc penser qu’il n’a pas d’alliés. En réalité, nous sommes surpris d’apprendre combien de pays soutiennent Vladimir Poutine, directement ou dans l’ombre.

Qui sont les alliés de la Russie qui aident cette dernière, avide de guerre ?

1.Belarus – Europe

Ce pays, voisin de la Russie et qui en a fait partie à une époque, formant la grande URSS, est aujourd’hui le plus grand adepte de la Russie. Elle mettrait toujours son territoire à disposition pour que la Russie puisse passer en Ukraine ou dans d’autres pays.

2.Iran – Asie, Moyen-Orient

Le régime en Iran est un partisan du régime en Russie. La preuve en est la décision de l’Iran d’aider la Russie avec des armes de guerre. Il s’agit de drones de guerre fabriqués en Iran, puis envoyés dans le pays qui a déclenché la guerre. Bien sûr, l’Iran le nie, mais le président américain Joe Biden a annoncé des sanctions contre ce pays.

“L’Iran doit cesser de soutenir la guerre d’agression non provoquée de la Russie en Ukraine, et nous continuerons à utiliser tous les outils à notre disposition pour perturber et retarder ces transferts et imposer des coûts aux acteurs engagés dans cette activité.” Le secrétaire d’État américain Antony Blinken

3.Syrie – Asie

Le pays asiatique s’affiche également comme un soutien de la Russie après avoir envoyé ses troupes militaires en Ukraine au printemps dernier. Les autorités estiment qu’entre 800 et 1 000 soldats syriens se sont à ce jour portés volontaires pour rejoindre la Russie, où le ministère des Affaires étrangères leur a promis un salaire compris entre 1 500 et 4 000 dollars. en 2022, plus de 50 spécialistes, dans la fabrication et la livraison de l’explosif brut, se sont retrouvés en Russie durant plusieurs semaines pour collaborer avec des responsables de l’armée de Vladimir Poutine.

4.Corée du Nord – Asia

Il n’est pas surprenant que le pays ayant le même régime, voire un régime beaucoup plus strict, soit avec Poutine. La Corée du Nord a été accusée d’envoyer des armes à la Russie, bien que Kim Jong-un le nie.

5.Venezuela – Le nord d’Amérique du Sud

Comme Cuba, ce pays soutient les opinions de Vladimir Poutine et est l’allié géo stratégique clé. Rien d’étonnant à cela, puisque le Venezuela a été l’un des premiers pays à soutenir publiquement la Russie.

6.Cuba – Pays dans les Caraïbes

Située en Amérique centrale, Cuba est très favorable à la Russie et approuve pleinement les déclarations de Vladimir Poutine sur l’Ukraine.

7.Nicaragua – l’Amérique Centrale

Il s’agit d’une coopération tactique avec la Russie. Elle a officiellement donné à la Russie son plein accord pour laisser ses troupes sur son territoire en juin.

 


Entre-temps, l’Ukraine bénéficie du soutien total des États-Unis et des pays européens alliés qui promettent de lui fournir davantage d’équipements militaires et d’armes, notamment des chars légers, des obus d’artillerie et des véhicules de combat Bradley.

Dans un message vidéo diffusé sur sa chaîne officielle Telegram, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a remercié le président Joe Biden pour le “très puissant” paquet de sécurité américain.


Lire plus sur notre site: Guerre nucléaire: Comment survivre à une bombe nucléaire?

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here